Skip navigation

Sirocket

Sirocket-02.jpg
Le Sirocket lors de ses essais, avec la courtoisie de de son propriétaire, constructeur et pilote Dave Stephens

Le Sirocket a pour origine un ULM légendaire : le Sirocco de François Goethals et Bernard d'Otreppe construit par leur société Aviasud entre 1983 et le début des années 90. Elle sera ensuite reprise par la société Aériane (Swift), puis la licence est passée à la société ACLA basée aux Pays-bas, qui produit une version modernisée : Le Sirocco NG

Sirocket-01.jpg
Source : toutes les photos ou éléments de cet article sont publiés avec la courtoisie de Dave Stephens.

C'est par une transformation importante du prototype du Sirocco NG que Dave Stephens et Dean Arnold on réussi à  créer le biréacteur Sirocket classé dans la catégorie des Single Seat Derugalated (SSDR) britanique. 

Dave Stephens lui a fait faire son premier vol le 11 décembre 2011 sur l'aérodrome de Damyn's Hall

Sirocket-05.jpg
Tableau de bord du Sirocket. Chaque moteur possède son système de gestion moteur propre fonctionnant sur un circuit indépendant.
Sirocket.jpg

Le Sirocket est équipé d'une instrumentation "raisonnablement" compliquée qui est, entre autre, compatible avec les appareils assujettis à la réglementation de type SSDR (Single Seat Deregulated)

Elle comprend :

  • Un émetteur-récepteur VHF,
  • Un système de gestion de la consommation de carburant calculant le débit et la capacité restante.
  • Des systèmes de surveillance moteur (pour chaque moteur et indépendant l'un de l'autre) chacun d'eux étant indépendant de l'autre.
  • Un instrument multifonction (Vanguard Eagle?) qui fournit la vitesse, l'altitude, taux de montée et une information GPS.