Skip navigation

Fouga CM-88 R Gémeaux mark II


L'exemplaire N° 2 du fouga CM88R Gémeaux, dans sa version mark II, a fait son premier vol aux mains de Léon Bourriau le 16 juin 1951. L'avion était immatriculé F-WFKN. Sur le plan central entre les deux fuselages se trouvait l'un dès premiers exemplaires du réacteur Marboré I de Turbomeca. Ce moteur donnait une poussée maximale d'environ 275 à  300 Kg pour un poids d'environ 120 kg.


Voilure

Fouga_Gemeaux_II.jpg
Fouga Gemeaux II équipé du réacteur MARBORE I

Le profil de l'aile est un Naca 230. Il s'agit d'une voilure médiane cantilever, monolongeron, à revêtement travaillant, entièrement en bois. un plan central assure la jonction entre les deux fuselages.

Elle est équipée d'ailerons à fente en alliage léger et entoilés, ainsi que de volets de courbure de bord de fuite à fente, eux aussi en alliage léger et entoilés.

les aérofreins sont constitués de 4 rangés de quart de disques métalliques escamotables, sur l'intrados et l'extrados.

Fouga_gemeaux_IV_-_05.jpg
Fouga gémeaux mark IV. Vol de présentation à la presse. Source : Aviation magazine, 1952
Fouga_gemeaux_IV_-_06.jpg
Fouga gémeaux mark IV. Vol de présentation à la presse. Source : Aviation magazine, 1952

Fuselages

Ils sont de section ovales, de type structure coque, entièrement en bois et revêtus de contreplaqués. Chaque fuselage comporte un réservoir de 50 litres de kérosène.