Skip navigation

Dewoitine "Avion Palas"


En 1954, Dewoitine s'est intéressé, à  la formule de l'école de début à  réaction,  en concevant un biplace propulsé par un réacteur de faible puissance. A l'image de ce qui a été fait par Yves Gardan avec le SIPA 200 "MiniJet" et Stelio Frati avec le Caproni F-5, il architectura son dessin autour du réacteur Turbomeca Palas

Dewoitine_projet_Palas.jpg

L'avion devait être équipé d'une aile basse de forme trapézoïdale avec une envergure de 7,80 mètres pour une surface alaire totale de 10 m², une épaisseur relative de 12% et un dièdre mesuré à l'extrados de 3º.

Le fuselage, de section ovale, avait une longueur totale de 6,60 m et offrait une surface frontale maximum de 0,72 m² (mesurée au cadre principal). il relevé dans sa partie arrière pour séparer les empennages du cône d'éjection des gaz du réacteur.

Pour l'entrée d'air, Émile Dewoitine utilisait une solution inhabituelle en la faisant déboucher sous le fuselage, derrière le cadre de maître. Le train atterrissage, tricycle, très court, devait avoir une voie de 1,62 m. Il avait la particularité de pouvoir être, alternativement, fixe ou rétractile. La dérive présentait une forte flèche (Rappelant celle des projets Dewoitine D-730 et D-740).