Skip navigation

Beech Model 73 Jet Mentor


C'est le 18 décembre 1955 , que Tom Gillespie pilote d'essai de Beechcraft a fait faire son premier vol au Jet Mentor. Soit plus d'un an après le Cessna T37, mais 4 mois avant le Temco Pinto. Pour concevoir cet appareil, la société Beechcraft avait utilisé tout son savoir faire acquit avec l'avion d'entrainement à hélice "Mentor".

Le model 73 avait été étudié selon les programmes militaires en vigueur à l'époque, mais résultait en fait d'une initiative privée de son constructeur, qui ne recevra jamais aucune commande officielle ( les choix de l'US Navy en faveur du Temco TT1 Pinto et de l'US Air Force en celui du Cessna T37 ont signifié l'abandon définitif du projet).

Le constructeur de Wichita (Kansas) s'est inspiré du T34 Mentor et en a utilisé une grande partie des éléments pour réaliser son biplace à réaction.

En dehors du changement radical de source de puissance, les différences majeures sont un dessin nouveau de la partie arrière du fuselage et l'élévation du stabilisateur pour assurer le passage de la tuyère d'éjection des gaz du réacteur.

L'arrête dorsale précédant la dérive est plus importante. Cela est du à la position avancé du poste de pilotage, avancement décidé pour des raisons de centrage. Cette dernière modification donne un avantage appréciable en ce qui concerne la visibilité offerte à l'équipage.

L'encastrement des deux demi-ailes est perturbée par la présence des entrées d'air latérales.


Caractéristiques

MOTEUR
Constructeur  Continental (Turboméca)
TypeYT69-T-9 (Marboré II)
Puissance417 Kgp

 

PERFORMANCES
Vitesse maximale463Km/h
Vitesse de croisière395Km/h
Distance franchissable  805Km
MASSES
A vide1295 Kg
En charge 2018Kg

 

DIMENSIONS
Envergure9,98 m
longueur9,14 m
Hauteur2,98 m
Surface alaire 16,50 m²

1 Exemplaire Produit

Un seul prototype de cet appareil a été construit. Après avoir été évalué et non retenu aux Etats-Unis, il sera proposé au Canada pour le remplacement de North American Texan T6. La production devait se faire après signature d'un accord de licence entre Beech et la société Canadian Car and Foundry Co., Ltd., de Montréal (Constructeur du T34 Mentor pour la RCAF).

Une fois encore le projet n'ira pas à son terme.

Beech le conserva encore quelques années, durant lesquelles les vols d'évaluation se poursuivirent. Puis l'avion sera stocké à l'extérieur, derrière un hangar.

Dans les années soixante il sera finalement donné à un lycée technique local, où il restera les 40 années qui suivirent.

Récupéré par le Wichita's Kansas Aviation Museum, il est depuis de nombreuses années stockés sur un parking extérieur où on peut le voir dans un triste état de conservation.