Skip navigation

Projet Delanne D-300


La formule du biplan sans queue à  voilure décalées failli revoir le jour en 1961 lorsque Maurice Delanne, ardent défenseur de cette formule proposa son projet d'appareil de grand tourisme et de transport postal équipé de 2 réacteurs  Turbomeca Marboré II : le Delanne D-1300.

En 1960, Maurice Delanne rentre des Etats-Unis où il était installé depuis la fin de la guerre. Il en revient avec l'idée que l'avènement de la propulsion par réaction correspond à  l'augmentation des longueurs de piste et que cela va à  l'encontre du développement de l'avion d'affaires à  réaction pure.

Ce type d'avion devant pouvoir utiliser un grand nombre de terrains alors qu'il est, au contraire, obligé de se limiter aux luxueuses et longues pistes créées spécialement pour les avions de transport ou les appareils militaires.

Cet état de fait est d'abord dû aux charges alaires s'accroissent, puis parce que le turboréacteur même à  double flux est, à  cette époque, mal adapté aux faibles vitesses de translation des phases de décollage et d'atterrissage.

Delanne_D300_01.jpg
Projet Delanne D-300. source : journal les Ailes du 21 juillet 1961

Bien que Maurice Delanne ait prouvé la valeur de ses concepts,  les chiffres qu'il avance pour son D-1300 sont supprenants :

  • Une vitesse de décollage de 110 km/h,
  • Une longueur de roulement de 210 m,
  • Une vitesse d'atterrissage de 95 km-h,
  • Une vitesse de pointe en palier est de 850 km/h,
  • Une vitesse de croisière maximale de 730 km/h au sol, 740 km/h à  5 000 m d'altitude et 735 km/h à  7 000 m

Ces performances devaient être obtenues avec une charge alaire maximale de 157 kg cm/mq, au décollage. et 800 kg de poussée totale, soit un rapport poids poussée de 3.9 puisque le poids total au décollage étaiet de 3 145 kg. L'écart de vitesse atteint donc 9, chiffre inégalé pour un appareil de cette classe.

Ces performances devaient être obtenues avec une charge alaire maximale de 157 kg cm/mq, au décollage. et 800 kg de poussée totale, soit un rapport poids poussée de 3.9 puisque le poids total au décollage étaiet de 3 145 kg. L'écart de vitesse atteint donc 9, chiffre inégalé pour un appareil de cette classe.

Sur le plan aérodynamique. On note l'utilisation de deux voilures « delta », et le montage sur la seule aile arrière  des gouvernes de profondeur et de gauchissement. Cette disposition (décidée après l'expérience en vol des appareils précédents) dégage entièrement l'aile avant, qui peut ainsi être pourvue d'un système d'hypersustentation optimum.

Delanne_D300_P3views.jpg
Delanne D-300, plan 3 vues. Source : Philippe Bezard d'après le journal les Ailes

Chaque voilure avait une flèche au bord d'attaque de 65° (et 10° au bord de fuite), et une surface de 10 m², Le profil est un Naca 65 006 à  calage constant. L'aile avant portait des volets à  recul (15,5 %) avec déflecteur dont le braquage peut atteindre 60°. Leur commande devait être électrique. L'aile arrière portait des ailerons constitués en fait par les extrémités de la voilure pivotant autour d'un axe perpendiculaire au plan de symétrie de l'avion (comme sur le Short SB4 Sherpa de 1953).

Maurice Delanne proposait, étant donné la faible dimension de chaque demi-voilure, de prévoir leur fabrication en demi-coquille d'alliage léger coulé (les revêtements d'extrados et d'intrados étant identiques.

Le fuselage pouvait contenir six passagers, aura une structure, à  4 longerons avec cadres principaux ou secondaires et revêtement travaillant en alliage léger.

Le train principal s'escamotait en se repliant latéralement dans le fuselage, grâce à  un système de parallélogramme. La roue avant, directrice, se repliait dans la pointe avant du fuselage.

Les deux réacteurs étaient accolés de chaque côté du fuselage, leur alimentation en air était assurée quelle que soit l'Incidence de l'appareil grâce, précisément, à  l'interaction aérodynamique entre les deux voilures.


Caractéristiques

Dimensions et poids
Envergure 8,25 m
Longueur 11,125 m
Surface total 20 m²
Pilote et divers 210 kg
Carburant 860 kg (1 100 litres)
Charge marchande 525 kg Version tourisme
  (avec 1 opérateur)500 kg Version postale
Poids total3145 kg

 

 

 

Performances
Poussée totale 800 kg
Vitesse maximale 850 km/h
Vitesse de croisière à  5000 m  740 km/h
Plafond Pratique12 000 m
Rayon d'action1 000 km
Vitesse de décollage110 km/h
Distance décollage210 m
Vitesse d'atterrissage95 km/h