saut de navigation
FRANCE

MICROJET 200 et 200 B

Microturbo & Marmande aéronautique

Le Microjet 200 est l'oeuvre d'un motoriste. Le programme a été lancé sur fonds propres par la société Microturbo, leader mondial, dans les années 80, des turboréacteurs de faible poussée. Il a été dessiné et calculé par Claude Fimbel (alors responsable du bureau d'études de chez Fournier où à été construit le premier exemplaire du Microjet 200).

C'est un biplace côte à côte équipé à de deux réacteurs de faible puissance Microturbo. Il était conçu pour l'entrainement et le maintien en condition des pilotes d'avions d'armes, et devait se caractériser par des coûts très faibles tant à l'achat qu'à l'utilisation.


Le prototype du Microjet 200

Immatriculation : F-WZJF

Le Microjet 200 se présente comme un appareil biplace côte-à-côte (le Moniteur étant assis en léger décalé par rapport à son élève), avec des ailes basses cantilever, un train d'atterrissage tricycle rétractable et un empennage en V.  La verrière à  grande  visibilité est d'une seule pièce. Chaque pilote possède un mini-manche monté sur une console latérale

Le prototype, Microjet 200, était de construction Bois. Il était équipé de 2 Microturbo TRS18-46 de 110 kg de poussée unitaire.

Jacques Grangette lui a fait faire son premier vol le 24 juin 1980 à Toulouse-Blagnac. Le temps était couvert et le plafond bas. Néanmoins, Jacques Grangette a pu tenir l'air une quarantaine de minutes et procéder à une première exploration des qualités de vol et des performances du nouvel appareil. Pour cette première sortie, le train était resté sorti, les volets braqués à  15° et la vitesse limitée à  120 nœuds (220 km/h). L’altitude de vol ne dépassa pas 3000 pieds.

Caractéristiques de prototype

ConstructeurMicroturbo
TypeAvion expérimental
1er vol 1980
Nb. construits1
Equipage2

Mororisation

MoteurMicroturboTRS-18-46
Nombre2 
TypeTurboréacteur 
Poussée unitaire 110 Kg242.5 lb st

Dimensions

Envergure7,38 m24.21 ft
Longueur6,05 m19.85 ft
Hauteur1,80 m5.90 ft
Surface alaire6,12 m²65.88 ft²

Masses 

A vide600 kg1323 lb
Charge utile. kg. lb
Maximale930 / 1050 kg2050 / 2315 lb

Performances 

Vne - Vitesse maximum. km/h. mph
Vno - Vitesse de croisière 463 km/h288 mph
Taux de montée max.. m/s. ft/min
Plafond pratique. m. ft
Autonomie. km. miles
Vitesse d'atterrissage118 km/h73 mph
Distance décollage . m. ft
Allongement  
Finesse. 

Les Microjet 200b de Présérie

La construction des appareils de présérie resulte d'un  accord de coopération conclu entre Microturbo et Marmande Aéronautique (filiale du groupe Creuzet). Sans évolutions majeures de la formule, le Microjet 200B intègre néanmoins des solutions nouvelles destinées aux futures exemplaires de Production. On notera :

  • Une structure entièrement métallique, 
  • Le dièdre de l'aile passe de 0 à 5°
  • Une surface de dérive additionnelle apparait sous la dérive
  • Une petite moustache entoure la pointe avant,
  • Une avionique de type militaire installée (radio UHF, TACAN et IFF)
  • Des réacteurs plus puissants, Microturbo TRS-18 1, de 130 kp de poussée unitaire,
  • Par la suite, des petits ailerons ont été ajoutés aux extrémités des deux dérives,

Le premier vol sera effectué par Jacques Grangette le 15 mars 1983. les essais seront ensuite poursuivis par Claude LELAIE alors tout jeune pilote d'essai (le 27 avril 2005 il effectuera le premier vol de l’AIRBUS A 380).

 

Caractéristiques des 200b

ConstructeurMarmande aéronautique
TypeAvion d'entrainement
1er vol 1983
Nb. construits3+1
Equipage2

Mororisation

MoteurMicroturboTRS-18-1
Nombre2 
TypeTurboréacteur 
Poussée unitaire 130 Kg242.5 lb st

Dimensions

Envergure7,56 m24.21 ft
Longueur6,55 m19.85 ft
Hauteur1,80 m5.90 ft
Surface alaire6,12 m²65.88 ft²

Masses 

A vide750 kg1323 lb
Charge utile. kg. lb
Maximale1300 kg2050 / 2315 lb

Performances 

Vne - Vitesse maximum. km/h. mph
Vno - Vitesse de croisière 463 km/h288 mph
Taux de montée max.. m/s. ft/min
Plafond pratique. m. ft
Autonomie. km. miles
Vitesse d'atterrissage118 km/h73 mph
Distance décollage . m. ft
Allongement  
Finesse. 

Appareils construits


MicroJet 200 - Prototype N°1

Immatriculation : F-WZJF

Cet appareil, comme nous l'avons déjà  expliqué lors des paragraphes précédents, était entièrement construit en bois. Seules quelques pièces nécessitant un formage particulier avaient été réalisées en résine.

Il existe toujours, et est conservée dans les réserves d'un hangar de l'aéroclub de Marmande.


Microjet 200b - N° 01

Immatriculation : F-WDMT

il s'agissait du premier exemplaire de prè-série, tout métallique. Cet avion s'est abîmé en mer le 13 mars 1985 dans la baie de Saint-Brieuc, tuant son pilote Dominique Monguillot.
Un chalutier avait à l'époque récupéré quelques morceaux de l'avion, le corps de Dominique n'ayant jamais été retrouvé. 


Microjet 200b - N°02

Immatriculation : F-WDMX

Deuxième appareil de pré-série, il a effectué son premier vol le 13 mars 1985. Cet appareil a été entièrement construit par Marmande Aéronautique. Il se caractérisait par la présence de point d'attaches sous les ailes, permettant l'emport de charges militaires. Cet appareil se distingue des autres Microjet par des points d’attache sous les voilures, prévus pour l’emport de charges militaires.

Constructeur de la pré-série, Marmande Aéronautique (devenu Creuzet Aéronautique), a décidé de confier le Microjet 200B n°02 à l’Espace Air Passion. Ce biréacteur léger, dont le premier vol a été effectué le 13 mars 1985, est arrivé au musée d’Angers-Marcé en juin 2015. 


Microjet 200b - N°03

Immatriculation : F-WDMT

Troisième appareil de pré-série, qui reprenant l'immatriculation du premier 200b, a effectué son premier vol le 4 novembre 1986. Cet appareil a aussi été entièrement construit par Marmande Aéronautique.