Skip navigation
FRANCE

Escopette 3340

SNECMA

SNEMAC_Escopette_03.jpg
SNECMA Escopette. Source : Jane's 1957-58

L'origine des travaux qui ont abouti aux pulsoréacteurs SNECMA remonte à  1943, date à  laquelle de premières recherches sont effectuées par l'ingénieur Bertin. Orientées dès l'origine vers un type de "pulso" sans organes mobiles,  elles aboutissent en 1948 à  un premier fonctionnement stable et en mars 1950 a la définition de la version "Escopette".

L'Escopette 3340 développe une poussée au sol de 10 kgp avec une consommation spécifique de 1,8 kg kgp/h. (A l'époque, la consommation des turboréacteurs est de l'ordre de 1,3 kg/kgp/h.)

La longueur totale est de 2 800 mm pour un diamètre de tuyère de 157 mm.

SNEMAC_Escopette_02.jpg
Légende
1Récupérateur  6Bougie  
2Détecteur7Injecteur 
3Bague mobile8Chambre de combustion
4Ressorts9Corps
5Bague fixe10Tuyère d'éjection