Sauter la navigation

Le SK-1 est un avion britanique, crée pour la course. Bien que pouvant être comparé au Fouga Midjet (avion en bois et turboréacteur Turboméca Palas ), le Somers-kendall SK-1 s'en différencie par une conception plus avangardiste (4 ans plus tard il est vrai) et surtout biplace.

L'histoire du Somers-Kendal SK-1, financé par Nat Somers et conçu par Hugh Kendall commence par le gain du prix du Royal Aero Club pour la conception d'un avion de tourisme et de course.

Le premier vol du SK-1 a été réalisé à  Woodley par Hugh Kendall, son concepteur, le 8 octobre 1955. Cet avion a été conçu comme avion de compétition à  haute performance, avion d'entraînement à  réaction (civil et militaire) et avion de sport et de course, le tout avec des capacités acrobatiques.

L'absence de débouché commercial (soit comme avion de course, soit comme avion d'entrainement pour la R.A.F.) a mis fin au projet. 

Caractéristiques

ConstructeurSomers-Kendal SK-1
ConcepteurHugh M. Kendall
TypeRacer biplace léger à réaction 
1er vol 8 octobre 1955
Nb. construits1
Equipage2

Motorisation

MoteurTurbomecaPalas
Nombre1 
TypeTurboréacteurSimple flux
Poussée unitaire  160 kg353 lbs

Dimensions

Envergure6,93 m 22.73 ft
Longueur6,35 m20.83 ft
Hauteur1,62 m5.32 ft
Surface portante6,25 m²67.27 ft²
Capacité en carburant228 l60.3 US Gal.
Facteur de charge+/- 6 g 

Masses

Fuselage217 Kg478 lb
Moteur et accessoires90 Kg198 lb
Equipements et huile35 Kg77 lb
Poids à vide343 Kg756 lb

Performances

Décollage - 15m à 750kg685 m2,247  ft
Atterrissage - 15m à 650kg595 m1,952 ft
Vit. maximum S/L535 Km/h332 mph
Vit. croisière max450 km/h280 mph
Vitesse maximum645 km/h401 mph
Taux initial montée9,4 /min1850 ft/min
Autonomie à 190 kts1160 km*720 miles

*  à 20,000 ft et sans réserve

Description

Le SK-1 est réalisé en bois. La voilure repose sur un caisson recevant des nervures et un revêtement travaillant. Non loin du fuselage, les nervures sont interrompues et laissent la place à  un réservoir structural. Les deux réservoirs ont une capacités total de 227 litres (à  comparer à  ceux du Sipa 200 qui sont de 220 litres).

Les seules parties métalliques de l'appareils sont les supports du moteur, le train d'atterrissage et l'empennage papillon. 

La pointe avant, et les saumons d'ailes sont réalisés en fibre synthétique imprégnant de la fibre de verre.

La voilure a un allongement de 8, et son profil est de type laminaire. Les ailerons s'étendent sur toute l'envergure et participent à  l'hypersustentation en se braquant simultanément vers le bas. 

Le train est particulier. Il emprunte la roue avant à  un Miles "Gemini" (roulette de queue) ainsi que sa roue principale monotrace.

Les banlacines latérales sont entièrement escamotables dans la voilure.

L'empennage papillon est entièrement mobile. Les petits volet de bord de fuite jouent le rôle de servo-flettners.

Le poste de pilotage, biplace en tandem, est protégé par une grande verrière qui précède les 2 entrées d'air latérales du réacteur. 

Le Somers-Kendal SK-1 aujourd'ui

Apple Touch Icon 72 Precomposed

Le Somers-Kendall SK-1 a été racheté par Peter Bishop d'Hambourg en Allemagne. Le fuselage est en bonne condition. Il a été transféré pour restauration en France chez Classique Aero Services.

Certains autres éléments existent, comme en témoigne ces deux photos. Par contre les ailes et la verrière manquent.