Sauter la navigation

Bede BD-5J

Le BD-5J est la version Jet du BD-5. Il s'agit d'un monoplace, monoréacteur, initialement équipé d'un Microturbo TRS-18, entièrement métallique, dont la construction reste assez complexe.  Le 20 juillet 1973, Les Berven, chef pilote BD5 de chez Bede, lui a fait faire un premier vol de 30 minutes.

Pour les néophytes, la première apparition du BD-5J date de 1983, dans le film  James Bond OCTOPUSSY.

Bede BD-5J General data (1973)

Kit ManufacturerBede aircraft inc.
TypeLight sport Jet
First flight1973
Nb. built>20
Crew1

Power plant

EngineMicroturboTRS-18
Count1 
TypeTurbojet 
Max ratings 900 N202 lbs

Dimensions

Span5,18 m17.00 ft
Length3,78 m12.40 ft
Height1,83 m6.00 ft
Areas3,51 m²37.78 ft²
Aspect ratio7,6 

Weights 

Empty204,0 kg450 lb
Useful Load (average)kglb
Fuel capacity208,2 l55 US Gal.
Enginekg 
Max. permissible 435,0 kg960 lb

Performances 

Vne - Max. speed444 km/h276 mph
Vno - Max. speed in ope. km/hmph
Vs - Stall speed123 km/h76 mph
Max. rate of climb472 m/min1,550 ft/min
Service ceiling7 620 m25,000 ft
Max Range370 km200 nm
Best gliding ratio  
Landing distance305 m1,000 ft
Take off distance549 m1,800 ft
G limits+6 GS-GS

N5BD

Prototype et avion de démonstration de Bede. (cn 5J-0001). Il a volé avec un '5J' et un '1' sur l'empennage vertical, ce n° ayant probablement fait de lui le N°1 de la future patrouille des 'Bede Jet Team'. Le train principal n'était pas rétractable complètement. Il a fait un atterrissage dur à  Edwards AFB (décrochage à  6 mètre d'altitude), Le pilote, le colonel Jones (à  vérifier) ayant le dot brisé, ait resté paralysé. Reconstruit, il sera sévèrement endommagé 1er août 1973 à  Oskosh, l'occasion de la mise en route de l'inverseur de poussée pendant la phase d'atterrissage. Certaines pièces seront récupérées pour la construction du Natif.


HB-YAU

Avion de l'importateur officiel BD en Europe, basé à  Davos en Suisse. Son premier vol, le 10 juin 1976, s'est terminé dans le lac de LOCARNO. 

Reconstruit, il volera jusqu'en 2002, année où il s'écrase près de Lordino, le 16 août, tuant son pilote.


N210LL (ex N153BD)

L'un des plus fameux, le BudlightJet. Il était dans cette décoration piloté par Bill 'Burner' Beardsley, mais aussi par son propriétaire Leo Loudenslager (septuple champion d'acrobatie des Etats Unies).


C-GBDV - STINGER

Propriété de son constructeur pilote : Scott Manning, il a fait son premier vol en Novembre 2003. Son propriétaire le pilote en présentation au sein de la MicroJet Canada Airshows.

Il a été détruit à  Cap Airport, le 15 juin 2006. Scott qui effectuait à  son bord un vol d'entrainement en vue du meeting d'Ottawa nous a quitté pour toujours, mais pas dans nos coeurs.


N575J (ex N110BJ)

Le N575J est l'ex N110BJ, construit et possédé un employé de BD, Allen Al Thompson de Racine. Il fut vendu ensuite à Toyoshi Kimura et basé Opa Locka Airport. l'avion sera fortement endommagé à l'atterrissage en Floride dans le milieu des années 90.

Il sera finalement racheté par Donald Wall d'Omaha. Après une longue période de 7 année de reconstruction il refera son premier vol, en tant que N575J, le 17 Juillet 2004, piloté par Harry Barr


N177RB

Ici en vol au mains de son premier propriétaire et constructeur Richard Bach. Cet appareil est passée entre plusieurs mains, pour finir entre celles de Mike Brundage qui devait se tuer à  son bord lors d'un atterrissage en catastrophe à  Vanderhoof au Canada


C-GBDA

Racheté par un américain , c'est appareil a appartenu au Canadien Dave Barron. Il a été fortement modifié pour recevoir un turboréacteur Allison 250 dont l'éjection des gaz d'effectue sous l'empennage horizontal. Cet avion a la réputation d'être sérieusement sous motorisé.


N21AP

Propriété de Bob Bishop (Aerial Productions International). Comporte beaucoup de modifications par rapport au BD-5J d'origine, il est de fait reconnu sous l'appellation 'Acrostar Spécial'. Il a volé pendant longtemps dans la patrouille des 'Acrojets'. Après quoi il a volé sous la livrée de 'Coors Silver Bullet' de 1983 à  1991 puis celle de Freedom Jet Team (Bob Bishop). Toujours opérationnel.


N23AP - Freedom Jet Team

Comme le N21AP, Propriété de Bob Bishop (Aerial Productions International). Il porte le même nom car il a subit les mêmes modifications. Il a volé comme N°2 de la patrouille des Coors Light Silver Bullet entre 1989 et 1991 (voir N45H). Cet appareil a été utilisé sous contrat militaire (USPA et IRA) pour lesquel il avait été baptisé SMART 1 (Small Manned Aerial Radard Aicraft)). 

Il a fait un atterrissage un peu dur à  Monroeville, AL, le 16 avril 2002, mais a été rapidement réparé. Il a malheureusement été détruit à  l'atterissage le 27 juin 2006 à  Ocean City, tuant son pilote Chuck Lischer.


F-WZAV

Ex N501AE, puis N150BD, N° de série 5J-0004. Il est présenté, par Pierre Baud, en septembre 1976 au meeting de Farnborough, puis au Bouget l'année suivante.

Remisé par Microturbo en 1977, il sera repris par le Cercle Aéronautique Marcel Dassault en 1980

A l'issue d'une remise en état qui devait durée près de 3 ans, et ré-éequipé par Microturbo d'un TRS18-046, l'appareil à  revolé au mains de Jean-Marie Saget le 7 juin 1982.

Il a été fortement endommagé suite à  un atterrissage dur.


F-PJET

Le jeudi 20 Août 2015, Nicolas Charmont a réalisé le premier vol de son BD-5J F-PJET. Ce vol, de 15 minutes, s'est effectué à partir de la plateforme de Melun-Villaroche, il  s'est déroulé dans les meilleurs conditions. 

Pour le pilote, ce vol est la récompense de 12 années de patience passées à la construction de sa machine. Le F-PJET est équipé d'un Microturbo TRS-18-46. L'avion a terminé son programme d'essai dans les 6 mois qui ont suivi ce premier vol.


N55PQ

Le N55PQ était intialement la propriété de Jerry Mercer.  C'est un modèle MJ 90, qui a été fabriqué en 1978 par Ames Industrial Corporation. Il portait le numéro de série 001A.
Il a été mis en oeuvre par Budweiser (et non pas Bud Light) dans les années 80-90.
L'avion a été vendu en 2003 à Freedom Jet (Bob Bishop), qui en a fait l'un de ses «SMART-1». Il a subit un important chantier de mise à niveau du câblage, et de l'avionique, ainsi que de nombreuses autres améliorations.


N152BD

Pilote et constructeur :  Peter Reny. 

Il n'a pas volé entre 1977 et 2012. Premier nouveau vol le 22 juillet 2012.

C'est le N°2 de la série construit par Bede. On le voit d'ailleurs sur certaines photos avec un N°2 sur l'empennage vertical, signe de son positionnement dans la "Bede Jet Team" . 

Il a d'abord été mise en oeuvre par Bob Bishop. Puis il a été vendu à  Dave Harris de aka Micro Aviation Services pour lequel il a volé dans la livrée Bleu et rouge des 'Hammer Jets'.


N153BD

Construit par Bede. il a volé avec un 1 ou 3 sur l'empennage vertical, probablement car il occupait ce poste dans la patrouille 'Bede Jet Team'.

Il a aussi été peint suivant un schéma de camouflage USAF (c'est ainsi qu'il est présenté dans Jane's All the world's Aircraft de 1975-76.

Vendu et re-enregistré en N210L.


N45DH

Il s'agit d'une reconstruction du N8TW, pilote et propriétaire : David Hoover. Il volé pendant 5 ans sous les couleurs du 'Coors Light Silver Bullet Jet Team', dans des présentations en solo ou à  deux appareils (avec le N23AP).

Détruit le 12 septembre 1992, à  Chico, CA. En fin de présentation le pilote Dave Hoover semble avoir perdu connaissance, Il effectua un couple de virages étranges, au travers de l'axe d'approche, et heurta le sol sous un angle très élevé, sans aucune tentative de dernière minute pour redresser l'appareil.


N53EJ

Construit par Bill Zivco pour Ed Johnson. Revendu ensuite à  Dave Harris (Hammer Jets), puis Aka Micro Aviation Services. Il a volé dans de nombreux meeting avec cette livrée, en portant le plus souvent les couleurs de Pepsi.

Il s'agit, parait-il du plus beau 5J jamais construit. Il a été vendu depuis à  Bob Bishop (Aerial Productions International) en 2004.


N70CF

Propriété de Corkey Fornoff. Il a volé comme N°1 la patrouille des Acrojets (brièvement appelée Aerojets, Il a été construit en 1976 par plusieurs mécaniciens certifiés FAA. Cette contruction aurait coutée plus 3500 heures/homme, tout en utilisant une grande partie du BD-5J original. Comme sur le N21AP, le N70CF incorpore beaucoup de changements comparé au BD-5J. Il a été, de ce fait, autorisé à  ce que l'on chnage le nom de BD-5J en "Acrostar spécial".

Le nom d'Acrostar a été également employé après que la patrouile des Acrojets ait été dissoute. Cet appareil est actuellement exposé au musée d'aviation de Seattle dans une livrée James Bond 007. Par contre il est toujours la propriété de Corkey Fornoff.