Skip navigation
FRANCE

FOUGA CM-8 R 9,5 CYCLOPE II

Etablissements Fouga, Aire-sur-l'Adour

Le Fouga CM-8 R 9,5, CYCLOPE II, est une évolution de la version Cyclope I qui a été renforcée afin, d'accueillir un réacteur Turbomeca Palas de 160 Kp en lieu et place de la dernière évolution du Piméné de 110 Kp.

Un seul exemplaire a été construit. il a été immatriculé F-WFKM. Positionné sur le marché du monoplace d'entrainement et d'acrobatie à réaction, il préfigurait le CM8 R 8.3 Midget qui devait être construit en plus grand nombre.

Le Cyclope II a effectué son premier vol au main de Léon BOURRIAU le 24 avril 1951. Il sera présenté en vol et essayé par certain journalistes de la presse internationale à l'occasion du salon du Bourget 1951.

Malheureusement, il sera détruit le 23 juin 1952 lors d'une présentation des matériels Français, à Melun-Villaroche, devant une délégation Brésilienne, Léon BOURRIAU, ayant dû s'éjecter en vol après avoir perdu le contrôle de l'avion (par suite d'une rupture d'un des plans de l'empennage papillon).

Caractéristiques constructives

Formule

Monoplan cantilever à aile médiane. L'aile est équipée de dispositif hypersustentateurs et de d'aérofreins. Empennages en V. train monotrace avec béquille de bout d'aile.

Construction

Mixte : bois et métal

Dimensions

Envergure8,76m
Longueur6,66m
Surface9,8m²
Charge alaire P/S64
Poids par Kg de poussée P/T3,9

Performances (au poids de 600 kg)

Vitesse maximum au sol330 km/h 
Vitesse maximum à 4000 m350 km/h
Vitesse ascensionnelle au sol7,5 m/sec.
Longueur de roulement220 m.
Franchissement des 20 m300 m.
Temps de montée à 360 m1'
Plafond Pratique*9 000 m.
Rayon d'action à 4000 m300 km.

* Limité par la capacité des réservoirs

Il est à noter que l'accroissement de la charge à l'aire par rapport au Cyclope I s'explique par un renforcement de structure d'une part, et au montage d'un démarreur sur le groupe réacteur d'autre part.