Skip navigation
Emouchet-Escopette_04.jpg

EMOUCHET Escopette

Pour les essais en vol de l'escopette, le Service Technique a mis à  la disposition de la SNECMA un planeur Emouchet SA 104Il sera transformé en banc d'essai volant par la SEVIMIA sous la direction de l'ingénieur Jarlaud. 

Chaque groupe de propulseurs est fixé à  l'aile, d'une part à  l'avant par un mât solidaire du longeron et une ferrure montée sur silentblocs, d'autre part à  l'arrière par un tube articulé sur le faux longeron. Le mât avant sert de passage aux canalisations d'essence et d'allumage.

Emouchet-Escopette_05.jpg

Un premier vol remorqué à  lieu fin novembre 1950 sur le terrain de la SNECMA à  Melun-Villaroche avec aux commandes le chef-pilote Léon Gouel. Le premier vol autonome est effectué le 19 décembre 1950 sur le même terrain, l'appareil étant toujours équipé pour cette première phase d'essais de quatre pulsos Escopette.

L'Emouchet décolle donc seul avec ses 40 kgp de poussée pour une masse totale au décollage du planeur de 320 kg. De nombreux vols sont effectués jusqu'à  fin 1951 dans cette configuration. A cette date, un planeur Emouchet SA. 104 n° 224 est équipé de deux groupes de trois pulsos (60 kgp de poussée totale).

Emouchet-Escopette_01.jpg

Deux appareils seront utilisés : le N°203 F-WGGG pour la version équipée de 2 escopettes sous chaque aile. Le N°224 F-WGGH pour celle ayant 3 escopettes sous chaque aile.

Emouchet-Escopette_02.jpg
Emouchet SA 104, N°203, équipé de 2 Escopettes sous chaque aile.