Skip navigation

ASW 20 Trijet


ASW-20_Trijet_-_03.jpg

Nous sommes en présence d'un ASW 20 auquel on a ajouté pas moins de 3 turboréacteurs de type AMT Olympus de 23,5 Kp chacun. Le concepteur de cette modification est Allen Hudson de Waikerie dans le Sud-ouest de l'Australie.

ASW-20_Trijet_-_01.jpg
Source Photo : Francis Graham, Waikerie (Aus) Juin 2009, via John Hudson

Pourquoi 3 turboréacteurs : Pour pouvoir décoller de manière autonome avec un bon taux de montée. Allen a travaillé pendant 3 ans avant de faire décoller son projet, en 2006 l'AMT Olympus était un bon choix avec ses 23,5 Kgp. Trois ans plus tard, la mise à disposition de l'AMT Titan avec ses 40 Kgp aurait probablement changé les paramètres de l'étude.  

Un moteur est positionné en Pod sur le dos du fuselage. il est non rétractable, et est protégé par une nacelle construite en aluminium. L'avant de la nacelle est équipée de 2 entrées d'air qui peuvent être fermées une fois le moteur éteint, ce qui permet de réduire la traînée.

Les deux autres moteurs sont montés de chaque côté du moteur supérieur. Ils sont chacun fixés sur une trappe, qui permet de les rétracter dans le fuselage par simple basculement, et de procéder ainsi à la fermeture du fuselage.

Si les 3 moteurs peuvent-être stoppés, seul le moteur supérieur peut-être redémarré en vol.

Le premier vol a eu lieu à Waikerie le 14 juin 2009, avec Allen Hudson aux commandes. L'atmosphère était turbulente. L'accélération a été suffisante pour qu'Allen ait le contrôle aux ailerons rapidement. Il a effectué sa monté à 80 Knts, et arrivé à 1000 pieds a coupé puis rétracté les deux moteurs latéraux.  Sur un seul moteur et, comme prévu, il a fait un passage à basse altitude, mais à une vitesse modérée en raison des turbulences. Puis il s'est posé sur la piste 02 pour terminer son vol.

John Hudson, le fils d'Allen que nous remercions pour nous avoir aidé dans la rédaction de cet article, a volé plusieurs fois sur l'appareil.

Le décollage du planeur en mode autonome est pour lui un plaisir. la montée à 5000 ft peut-être effectuée en 5 minutes. La consommation de kérosène pendant la montée est d'environ 1 litre par minute par moteur

ASW-20_Trijet_-_04.jpg
L'ASW 20 Trijet au décollage. Source Photo : Greg Jackson via John Hudson.
ASW-20_Trijet_-_08.jpg
ASW 20 Trijet. Source Photo : Greg Jackson via John Hudson.
ASW-20_Trijet_-_05.jpg
L'ASW 20 Trijet. Source Photo : Greg Jackson via John Hudson.
ASW-20_Trijet_-_07.jpg
L'ASW 20 Trijet pendant son chantier de modifications. Source photo : Greg Jackson via John Hudson
ASW-20_Trijet_-_06.jpg
L'ASW 20 Trijet. Source Photo : Greg Jackson via John Hudson.
ASW-20_Trijet_-_02.jpg
L'ASW 20 Trijet Source photo : Francis Graham via John Hudson