Skip navigation
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret _top.jpg

Morane-Saulnier MS-755 Fleuret


Le Morane-Saulnier MS-755 Fleuret répondait au même programme que le Fouga-Magister CM-170R, celui d'un avion d'entrainement à  réaction destiné à  l'Armée de l'Air française. Il a été conçu sous la direction de l'ingénieur Paul-René Gauthier, qui était alors directeur du bureau d'étude de chez Morane-Saulnier.

Il se caractérisait par une voilure droite, mi-basse, et un empennage en T.

Les 2 réacteurs Turboméca Marboré II étaient placés à  l'arrière du fuselage, les entrés d'air se trouvant à  l'emplanture des ailes.

La construction de deux prototypes fut lancée en même temps. Le 01 (F-ZWRS) commença ses essais de roulage en janvier 1953 (alors que son concurrent, le fouga magister, à  fait son premier vol le 23 juillet 1952 !). A la suite de l'abandon du programme, le 02 sera transformé en quadriplace pour donner lieu au MS-760 01.

Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_01.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_02.jpg
DIMENSIONS
Envergure9,56 m 31 ft 4 inch
Envergure avec bidons10,08 m33 ft 0 inch
Longueur9,70 m31 ft 1 inch 
Hauteur2,73 m8 ft 11 inch
POIDS et CHARGES
Poids à vide1 905 kg4190 lb
Poids en charge2 650 kg5 830 lb
Poids max. autorisé3 050 kg6 710 lb
Charge Alaire147,22 kg/m²30.18 lb/sq.ft

PERFORMANCES

Avec 2 réacteurs Turbomeca Marboré II de 400 kg de poussée (880 lb)

Vitesse maximum (à 6000 m)720 km/h447 mph
Vitesse ascensionnelle  initiale 1 020 m/min3 346 ft/min
Plafond pratique12 000 m39 360 ft
Distance de décollage400 m438 yds
Distance pour passage des 15 m735 m805 yds

C'est le 26 janvier 1953 que le chez pilote d'essai de Morane-Saulnier, Jean CLIQUET, accompagné du mécanicien navigant Ferdinand NAUDY, fit voler le prototype du MS 755 "Fleuret".

Jean Cliquet décolla de Melun-Villaroche pour un vol de 15 minutes au cour duquel l'appareil n'a pas dépassé 800 à  900 m compte tenu d'un plafond limité. Deux autres vols seront effectués le lendemain. 

Le 31 janvier c'est le commandant Grigaut, chef de l'annexe du CEAM de Bretigny qui en prend les commandes.

Le 12 février, c'est la présentation officielle du Fleuret devant le président Robert Morane et son comité de direction.

Le 30 avril 1953, le Fleuret entre au CEV de Bretigny pour les épreuves de qualification officielles. Il a alors 35 heures de vols en 57 sorties.

Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_07.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_03.jpg
MS-755 Fleuret, peut après son premier vol. Source : reportage Aviation Magazine 1953
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_05.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_08.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_04.jpg
MS-755 Fleuret, peut après son premier vol. Source : reportage Aviation Magazine 1953
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_06.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_09.jpg
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_11.jpg
Morane-Saulnier MS-755 - Fleuret. Source : Interavia 1953
Morane-Saulnier_MS755_Fleuret_10.jpg
Morane-Saulnier MS-755 - Fleuret. Source : Interavia 1953